Cinéma à la dérive - Médiathèque Isidore Rollande

Menu principal

Fil de navigation

Dérives.tv présente un catalogue exigeant d'œuvres rares et atypiques. Véritables films de la marge, les œuvres présentées sur le site sont des morceaux de cinéma évoluant à contre-courant des normes actuelles. 

Nous vous présentions la semaine dernière le superbe site internet ByNWR, véritable “cinémathèque” en ligne dédiée au cinéma bis. Dans la même catégorie de sites, Dérives.tv est un espace web pour les objets cinéphiliques non identifiés. D’abord revue papier, Dérives est devenu progressivement un site internet et un catalogue d'œuvres uniques, une constellation de textes, d’images et de sons, une collection de raretés, d'œuvres imprévisibles privilégiant le geste poétique et le regard décalé. Comme ByNWR, Dérives est devenu un indispensable de la cinéphilie en ligne. Vous y trouverez des films de Godard ou de Chantal Akerman, des textes de Robert Kramer, des images d'Antonioni, de Chris Marker ou de Pasolini, du son, des expérimentations, des entretiens.

 

Accéder à Dérives.tv

 

Une véritable caverne d'Ali Baba qui parlera aux amateurs de poésie, de cinéma expérimental ou underground. Le contenu n’est pas élitiste pour autant. Le site est entièrement gratuit et propose des entrées par cinéastes, à travers des œuvres courtes, des entretiens, des textes et des réflexions. L’occasion de construire une véritable cinéphilie alternative et de prendre le temps de questionner notre rapport à l’image. Le mois de novembre vous propose par exemple un focus sur le cinéaste Peter Watkins. Depuis le mois de septembre, Jocelyne Saab était à l’honneur. Le programme et les entrées changent ainsi régulièrement.

 

Quelques recommandations pour vous plonger dans ce catalogue

 

heureux du crime2

 

Les mots ont un sens est une belle réflexion sur le métier d'Éditeur (l'art de la typographie, l'appropriation de l'objet livre par son achat en librairie - voire par son vol), à travers le portrait de François Maspero, l’un des éditeurs français les plus importants. Un court métrage rare de Chris Marker.

 

Ultimas Ondas d’Emmanuel Piton, est un film pictural, scintillant, granuleux, d’une beauté sidérante, qui extirpe des portraits d’une zone rurale espagnole perdue et  quasiment désertée.

 

“Des histoires d’un temps qui peut-être n’existe plus, révélant les cicatrices dans les paysages."

 

Nous vous conseillons enfin cet entretien entre Robert Kramer et Serge Daney pour l'émission Microfilm. Quand le plus grand critique de cinéma français converse avec l'un des plus grands cinéastes de documentaires, réalisateur du métaphysique, poétique et fulgurant Route one USA, ou l'invention du docu-fiction. Un trésor !